Ma carnivore

paroles
patrick gonzàlez

Ma carnivore
Qui me dévore
Qui me fait perdre le Nord
Perdre mon temps
Tout le temps
Tu viens me voir
Tes lèvres dans le noir
Disent maintenant

Tu me désires
Je n’peux réagir
Je me laisse envahir
Par tes dents
Ta bouche d’argent
À chaque morsure
Une douce blessure
Un baiser brûlan

Je suis prisonnier
De tes bras
Les épaules clouées
Au grabat
Tes jambes enserrées
Dans tes bas
M’empêchent de bouger
Je n’peux pas
Penser m’évader
Je n’veux pas

Ma carnivore
Qui me dévore
Qui laisse fuir au dehors
Tout le temps
Mes démons dominants
Ton amour
M’aura rendu sourd
Et aveugle en même temps

Mon prédateur
Tu me fais peur
Je suis tout en sueur
Le cœur battant
Les bras tremblants
Sous la censure
Des couvertures
Du lit branlant

Je suis prisonnier
De ton corps
Tes jambes déliées
Sont deux ponts d’or
Qui mènent mon nez
Jusqu’au bord
Du sexe parfumé
Cette fleur qui endort
Les yeux aveuglés
Par ta toison d’or

Ma carnassière
Tu portes ma chair
De tes griffes de panthère
À ta bouche d’argent
En m’embrassant
Tu m’incorpores
Tu me manges le corps
Rituellement

À quoi ça sert?
Rien ne se perd
Rien ne se crée, j’espère
Qu’avec le temps
Un jour de printemps
Sortir au-dehors
À l’envers du décor
Comme un enfant

Je suis prisonnier
De ta peau
Tes bras déliés
Sont un manteau
Que tu viens poser
Sur mon dos
Les mains resserrées
Sur mes os
Les doigts enfoncés
Dans ma peau
Ma carnivore…

précédente | suivante