Moskov

paroles
patrick gonzàlez

Une vodka russe dans un grand verre
Et un glaçon froid comme l’hiver
Du jus d’orange comme c’est étrange
Que ça n’ait pas tourné au vert

Une vodka russe pour déjeuner
Un coke diète pour la journée
La cigarette de travers
Et mon briquet qui m’brûle le nez

Moskov
Dans les rues de New York
Déplacé par la route
Enivré
Le feu ensoleillé
Dans mes cheveux de zibeline

L’air est souillé par la friture
Le sol est balayé d’ordures
Et sur la fange des vidanges
Flottent les sillages des voitures

Une tête de singe sur un billet
Pour payer le YMCA
À moins de coucher à la dure
Et d’prendre le fric pour un pichet

Moskov
Dans les rues de New York
Rhabillé par la pluie
Le vendredi
Compté comme un samedi
D’éternité sans nuages

Une vodka russe dans un grand verre
Et la saison qui fuit l’hiver
Une île debout dans un grand tout
La pomme au bout de mes prières

Mon rêve ouvert au coin des rues
Une vodka russe comme un grand cru
L’envie de revenir en arrière
Et de marcher où j’ai couru

Moskov
Dans les rues de New York
Délaissé par l’amour
À contre-temps
Toujours à contre-jour
Des nouveaux temps difficiles

précédente | suivante